Qu’est-ce qu’un Scrum Master ?

Pourquoi cette question ?

La question du rôle du Scrum Master se pose souvent. Elle se décline en plusieurs sous-questions qui instillent le doute chez les personnes qui portent ce mandat.

A t’on besoin d’un Scrum Master?
Peut-on avoir un rôle “tournant”?
Quel est le pourcentage de son temps dédié à cette mission ?
Puisque l’équipe est autonome, à quoi sert-il ?

Le rôle du Scrum Master est récent dans les organisation ; en effet Scrum est apparu dans les années 90 et a passé le point de bascule de l’adoption de cette pratique dans les années 2000. Il manque, en France, à ce jour de reconnaissance claire de son cadre et de ses responsabilités dans l’équipe et dans les organisations (il suffit simplement de jeter un oeil aux offres d’emploi pour s’en rendre compte). En France, le rôle du Scrum Master est parfois mis en opposition avec celui d’un Coach Agile (cadre et salaire en particulier). Peut-on dire que le guide qui pose le cadre du framework Scrum, le guide Scrum reconnaisse cette position ?

Si le Scrum Master est seulement mandaté pour agir au niveau de son équipe, comment envisager une transition agile systémique ?

Les réponses possibles

Un Scrum Master est un rôle dédié dans un équipe agile et plus particulièrement dans une équipe pratiquant Scrum. Il/Elle est responsable d’offrir à l’équipe un environnement propice en la guidant, coachant, formant, en facilitant les interactions et les évènements et en accompagnant l’équipe dans sa compréhension et son appropriation de Scrum.

Un Scrum Master est la personne qui va “casser des sillos” dans des organisations héritantes des pratiques issues du Fordisme et du Tayorisme (qui opposent ceux qui pensent à ceux qui exécutent, en faisant abstraction de la motivation). C’est un agent du changement. Scrum n’est rien d’autres qu’une pratique pour qui aide à mieux s’orienter dans un univers complexe et changeant.

Un Scrum Master est un agent du changement.

Le Scrum Master est un rôle complexe dans un environnement qui l’est lui aussi ; qui demande de connaitre et se savoir utiliser plusieurs postures :

  • Facilitateur
  • Formateur
  • Coach
  • Mentor

Nous aimerions nous attarder sur la posture du coach. Un coach agit dans le cadre d’un contrat. En aucun cas un coach se permettrait d’arriver dans une équipe et de l’accompagner sans contrat de coaching, sans objectif et sans engagement du ou des coachés. Combien de Scrum Master ont déjà eu un entretien tri-partite avec leur commanditaire ou leur sponsor ? Combien ont un contrat de coaching avec leur équipe ? Combien sont supervisés pour aider l’équipe à avancer ?

Peut-on dire qu’un Scrum Master est un coach sans mandat?

Olivier Ledru – Professional Scrum Trainer

Les réponses à éviter

Le Scrum Master est

  • le super héro, le sauveur (au sens du triangle de Karpman en Analyse Transactionnelle)
  • l’expert technique, l’expert logiciel
  • le secrétaire qui prend des notes pendant les réunions agile, colle les post-it, qui réserve les salles et fait le café
  • le rôle tournant ou le rôle absent ou le trouble dissociatif de l’identité ProductOwner-ScrumMaster
  • le boss (reconverti)

Qu’est-ce que je fais maintenant à partir de cette question ?

Je propose ma question à l’équipe en rétrospective

Je pose ma question en supervision auprès de mon groupe de pairs

Je pose ma question à mon superviseur agile

Poursuivre son chemin agile avec d’autres questions …

Qui est le Scrum Master de l’équipe ?

Comment, en tant que Scrum Master, je travaille ma posture d’expert Scrum ?

Quel ratio de mon temps ai-je dédié à mon rôle de Scrum Master ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *