Comment, en tant que Scrum Master je travaille ma posture de coach ?

Pourquoi cette question ?

Le Scrum Master est le membre d’une équipe Scrum qui a pour mandat de coacher son équipe pour qu’elle soit auto-managée, en recherche de solution, en quête d’excellence. A ce jour il n’y a pas d’école de Scrum Master qui n’ai été identifiée… On retrouve une reconnaissance du poste par le biais des certification (ce sont des formations courtes) ou par la reconnaissance des pairs et de la communauté (peut-on dire qu’être visible fait de vous un bon Scrum Master?). Mais c’est une chemin de vie qui demande plusieurs années de développement personnel et professionnel avant d’arriver à impacter l’équipe et l’organisation dans son ensemble.

Le Scrum Master a cette capacité de caméléon de savoir changer de posture en fonction de la situation. Il peut être facilitateur, formateur, coach, mentor. Attardons-nous sur la posture de coach.

Le coaching est l’accompagnement d’une personne ou d’une équipe d’un point A à un point B avec un objectif de changement. C’est un métier à part entière qui a pour intention de révéler le potentiel des équipes. Il nécessite un cadre éthique, déontologique pour éviter d’amener l’équipe là ou elle ne souhaite pas se rendre (manipulation, pression, autres dérives). De ce fait, l’équipe choisit son coach et une relation de confiance et de transparence s’installe. Un contrat d’atteinte de l’objectif est posé en clarifiant la demande de l’équipe, en prenant compte de ses besoins et de ses aspirations et en réfléchissant ensemble à des indicateurs qui permettrait à l’équipe de voir comment elle a progressé.

Les réponses possibles

Je travaille ma posture de coach en :

  • Accueillant les demandes de l’équipe sans jugement
  • Veillant à ma neutralité
  • “Visitant mes angles morts” pour ne pas projeter sur l’équipe mes propres problèmes ou ne pas les voir par déni
  • Veillant à développer l’équipe sans injonction ou induction
  • Participant à des communautés de pratiques, de co-vision
  • Me faisant superviser par un coach professionel
  • Travaillant mes pratiques de coaching (Besoin > Demande > Objectifs > Indicateurs) et cadre du contrat
  • Meta-communicant sur la posture que j’occupe (coach, facilitateur, formateur, mentor)

Les réponses à éviter

Les conflits de mandat entre le rôle du coach et celui du consultant (enjeux contractuels).
L’historique de l’organisation (posture de manager ou d’autorité présente ou passée).
Les émotions trop présentes (je n’ai plus conscience de mes angles morts, j’ignore même qu’ils existent).

Qu’est-ce que je fais maintenant à partir de cette question ?

Je propose ma question à l’équipe en rétrospective

Je pose ma question en supervision auprès de mon groupe de pairs

Je pose ma question à mon superviseur agile

Poursuivre son chemin agile avec d’autres questions …

Qu’est-ce qu’un Scrum Master ?

Qui est le Scrum Master de l’équipe ?

Quel ratio de mon temps ai-je dédié à mon rôle de Scrum Master ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *