Comment en tant que Scrum Master, je travaille ma posture d’agent du changement ?

Pourquoi cette question ?

Scrum est un framework simple pour adresser des problèmes complexe dans un contexte changeant.

La vie est un changement permanent et la seule chose qui ne change pas, c’est que tout change tout le temps !

Le changement ne se pilote pas, il s’accompagne.

De ce fait nos méthodes d’organisation, de conduites des organisations n’ont pas d’autres choix que de se transformer. Comment ? En changeant nos schémas mentaux. Etre dans un monde VUCA (Volatile, Invertain, Complexe et Ambigue) consiste à accepter l’incertitude, lâcher prise ; accepter de ne pas tout contrôler, déléguer et s’appuyer sur l’intelligence collective.

Le Scrum Master est bien plus qu’un membre de l’équipe agile, c’est un agent du changement. Il agit non seulement au sein de son équipe mais travaille à l’agilisation de toutes les parties prenantes et autres équipes qui sont en interaction. C’est un coach systémique. Par chance l’humain est naturellement agile, il sait s’adapter et n’a pas besoin de principes pédagogiques infantilisants ou de dictats sans vision et sans sens.

Le changement ne se fait pas sans émotion, sans douleur, sans peine, sans effort. Connaitre quelques principes théoriques peuvent aider le Scrum Master à accompagner les individus dans ce contexte changeant.

Les réponses possibles

Je développe mes apprentissages de modèles théoriques de conduite au changement (courbe du deuil par exemple).
Je travaille ma posture de coach.
Je met en place un cadre sécurisé au sein duquel mon équipe puisse inspecter et adapter ses pratiques en toute transparence.
J’encourage les postures de coopération, facilitation, développement de communautés, de co-construction et d’échanges de connaissances, d’intelligence collective et d’innovation.
Je met en place de la délégation, des décisions par consentement.

Les réponses à éviter

Je refuse de lâcher prise, je pense tout contrôler et je me rassure en me disant que ce que j’ai planifié va se réaliser comme prévu.
Je ne fais confiance qu’à moi-même, je pense que les autres n’avancent uniquement moyennant récompense de salaire (théorie du X de Douglas Mac Gregor).

Qu’est-ce que je fais maintenant à partir de cette question ?

Je propose ma question à l’équipe en rétrospective

Je pose ma question en supervision auprès de mon groupe de pairs

Je pose ma question à mon superviseur agile

Poursuivre son chemin agile avec d’autres questions …

Qu’est-ce qu’un Scrum Master ?

Qui est le Scrum Master de l’équipe ?

Comment en tant que Scrum Master je développe ma posture de coach ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.